Autour de la Légende des Samouraïs


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Trois Façons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lélé
Adminitrateur Shôgun


Nombre de messages : 341
Age : 34
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 15/05/2005

MessageSujet: Trois Façons   Dim 24 Juin - 21:23

Défi lancé par Yami Flo

SUPPORT : Fic
THEME : Ecrivez trois drabbles, vignettes ou one shot sur un personnage ou un événement en particulier, mais de façon à ce que ce soit toujours différent.
ex : Comment Rajura a perdu son oeil (perdu dans une bataille, arracher par lui-même, échangé contre ses pouvoirs,...)

TYPE : drabble, vignette, one shot
GENRE : indifférent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternallysamourais.site.voila.fr/
Eyael
Samouraï


Nombre de messages : 228
Age : 33
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: a   Jeu 9 Aoû - 0:22

Déchirement familial 1
C'est le mois de décembre, bientôt ce sera Noel fête étrangère mais pourtant si excitante.
Ryo repense au cadeau qu'il désire tant avoir: un nouveau ballon de foot.
Partant quelques jours avant les festivités avec sa mère, il ne se lasse pas de regarder les vitrines illuminées, les sapins richement décorés.
Le matin du 25 décembre est enfin arrivé; sautant au pieds de ses cadeaux, l'ambiance change vite: il aperçoit son père plus grave et triste que jamais, sers grands parents ont les yeux baissés sur le sol. Finalement son père s'agenouille devant lui un paquet à la main.
"Ryo mon chéri, je suis vraiment désolé et très triste mais ta maman... les anges sont venus la chercher. Elle t'a laissé ceci."
Ouvrant avec un enthousiasme réduit son cadeau, le petit garçon découvre un ballon de foot neuf et magnifique avec lequel se trouve une photo récente de lui et de sa mére devant un sapin. Cette photo date de leur dernière sortie en ville....
Sans un mot le jeune Ryo s'effondre sur le tatami en sanglots serrant contre lui les deux derniers présents d'une personne qu'il avait tant chéri.


Déchirement familial 2
C'est l'heure de sortir de la classe, la journée est finie. Passionante journée car c'était la rentrée des classes ce jour d'Avril.
Ses grands parents lui adressent un chaleureux signe de la main. Heureux de les voir il se blottit dans leurs bras pépiant et riant ne sachant par quoi commencer pour relater cette grande aventure.
La voiture arrive enfin aux abords du chalet, surexcité il se précipite devant la porte apercevant sa mére.
"Okasan! Okasan! regarde on a fait un dessin aujourd'hui! Tiens, c'est pour toi!"
"Merci Ryo, tu es adorable. Tiens, tu as dessiné un tigre? Bravo, il est très réussi. Je vais le mettre au mur."
"Dis Okasan, tu crois que tu pourras venir me chercher à l'école?"
"Je ne sais pas mon chéri, en ce moment, je me sens fatiguée, lourde mais ce n'est rien. Allez va jouer."
Une semaine s'était écoulée et sa mére n'était toujours pas venue quand finalement la vit aux portes de l'école.
Il passa un excellent après midi et qui plus est le lendemain était un samedi. mais curieusement ce soir, sa mère se sentait plus fatiguée qu'à l'accoutumée. Il ne se posa pas de question à ce sujet en s'endormant mais le lendemain alors qu'il était 11 heures passées et que sa mère ne dormait jamais beaucoup, il se posait des questions.
Et ses questions trouvérent une réponse quand il vit un médecin partir de la maison et de l'encens et du sel sortis.


Déchirement familial 3
Les vacances d'été sont enfin arrivées et Otosan a promis qu'il enménerait sa femme et son fils dans sa prochaine expédition photographique.
La journée tant attendue est enfin débutée. Ryo aprécie le paysage de montagne et ces falaises escarpées, la vue des oiseaux sillonnant le ciel.
A l'heure du bento, il observe à moitié endormi dans les bras de sa mére son pére changer les péllicules.

C'est triste de devoir rentrer, surtout qu'il fait encore jour et qu'on peut peut être voir encore des animaux. Mais il faut redescendre ; le chemin est vraiment en pente, il glisse une fois puis deux. Finalement il réussit à l'aide d'un baton à ne pas retomber.
Mais le ciel s'est couvert, quelques gouttes tombent puis cinq minutes parès c'est un vrai déluge. En tentant de rejoindre le plus vite possible le véhicule avec ses pernts personne ne remarque que le sol est devenu plus glissant; pour la troisiéme fois il tombe mais cette fois il a vraiment mal.
Bien plus tard il ouvre les yeux, ne sachant pas où il est. Comment peut il se trouver sur ce lit et dans cette chambre blanche? C'est étrange. Ses bras et son genou gauche lui font mal. Il se rend compte qu'on lui a mis des pansements.
la porte entrouverte laisse entendre une conversation et même si il ne voulait pas écouter il en capte distinctement les mots...
"Dieu merci le petit et le père ne sont pas trop grièvement blessés mais la mère... Quel dommage vraiment c'est triste pour elle: perdre la vie ainsi, enfin rien de surprenant car selon les témoins, sa tête a heurté très violemment les pierres. "
"Pauvre petit... il va lui falloir beaucoup de courage pour entendre ça." renchérit une voix féminine.
Et comment réussirait il à l'avoir ce courage après ces sinistres paroles?


Bon je sais, j'ai pas choisi le thème le plus gai, j'ai vraiment mis tout le tragique possible la dedans et j'ai sorti les kleenex Crying or Very sad
Mais c'est le seul sujet qui me donnait de l'inspiration. J'esaierais de me rattrapper promis juré ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niladhevan
Moine


Nombre de messages : 70
Age : 26
Date d'inscription : 20/07/2007

MessageSujet: Re: Trois Façons   Jeu 9 Aoû - 9:03

Oh c'est triiiste é___è pov pov pitit Ryo Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyael
Samouraï


Nombre de messages : 228
Age : 33
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Trois Façons   Jeu 9 Aoû - 11:06

Oui je sais bien mais ça fait partie de sa vie Neutral
Et comme je n'ai jamais rien trouvé relatant cet incident sur les sites français j'ai pensé à l'illustrer de cette manière.

Mais je crois bien que si j'en ai l'inspiration je raconterais aussi comment nos 5 héros se sont rencontrés (rien à voir avec la légende commence)
j'espère en attendant que tu t'es pas retrouvé dans le même état de déprime que moi en lisant ça scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yami Flo
Samouraï


Nombre de messages : 366
Age : 28
Localisation : Maubeuge
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Trois Façons   Jeu 9 Aoû - 14:58

Sad
Triste...Déprimant (comme si le temps suffisait pas)...
Un beau travail quoi.
Bravo pour ces petites histoires, Eyael Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yami-samuraiflo.livejournal.com/
Eyael
Samouraï


Nombre de messages : 228
Age : 33
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Trois Façons   Ven 10 Aoû - 19:16

Bon voila la suite, ce sera différent de ce que j'avais annoncé silent
les histoires suivantes sont sur des passe temps ou des moments familiaux concernant les 4 autres samourais.

Kellys, il y en aura pour SSS5 et SSS6 si ça te tente.
Voilou et bonne lecture Basketball

génie précoce 1
C'est le dimanche matin et il n'a pas du tout sommeil aujourd'hui contrairement à ses habitudes. Le réveil marque 7 heures 15. Il faut dire que le divorce de ses parents l'a secoué et il se sent coupable de tout ceci.
Il ne sait pas quoi faire quand soudain il aperçoit un livre appartenant à son père ; le titre: "l'energie nucléaire". Bien qu'étant un garçon de 7 ans curieux de plein de choses, Touma n'a jamais entendu parler de ce sujet.
"Il est encore trop tôt pour aller petit déjeuner, Otosan n'est pas encore réveillé... Alors si j'essayais de savoir ce que c'est le nucléaire?"
Et pendant de longues heures il lit inlassablement ce trésor. C'est passionnant si passionant qu'il ne voit pas le temps passer et entend à peine son père frapper à la porte de sa chambre.
"Touma qu'est ce qui t'arrive? tu ne dormais pas? Il est onze heures tu sais. Tu devrais venir prendre le petit déjeuner."
"Konnichi wa Otosan, gomen nasai mais je lisai. Dis, tu savais que les atomes d'uranium 235 sont capables de lâcher des neutrons et ces mêmes neutrons découperont d'autres atomes d'uranium 235 provoquant une réaction en chaîne? C'est la fission. Et sais tu aussi qu'en se cassant les atomes peuvent libérer des rayonnements alpha, béta ou gamma nocifs pour le corps humain?"
"Oui ,je le sais Touma mais cela moi, je l'ai appris en terminale scientifique et c'était simplement une option que j'ai prolongé en faculté. Tu me surprends beaucoup mais viens, allons manger maintenant."
"J'arrive."

Génie précoce 2
L'enseignante qui corrigeait les rédactions n'en revenait pas. Elle avait vu bon nombre de choses surprenantes dans sa vie mais alors cette copie! Elle dépassait de loin les autres. Elle avait posé comme sujet de rédation: "parlez moi du ciel et des étoiles"
Et voila que le petit Hashiba lui parlait des belles d'été, de l'étoile polaire, des constellations et des différents satellites des planètes et de leurs compositions!
C'était impossible elle avait dû s'endormir et rêver... Elle se pinça mais la copie était toujours bien réelle là devant ses yeux.
Surprenant. Un enfant de 8 ans savoir parler avec autant d'aisance des bases d'astronomie. Il faudrait qu'elle parle aux parents de ce petit génie.

Génie précoce 3
Touma observait sa mère rédiger son article ; il ignorait de quoi il s'agissait. Tout ce qu'il préssentait, c'est qu'il dînerait encore une fois tout seul ce soir.
"Okasan, quel est le sujet de ton article aujourd'hui?"
"Quel est l'avenir pour le Japon face aux blocs Soviètique et Américain?" "Ne t'en fais pas mon chéri, je n'en ai plus pour très longtemps; on va pouvoir avoir un peu de temps pour nous deux ce soir!"
"J'espère. Dis, l'union Soviétique s'est bien formée à la suite des deux révolutions de Moscou qui on éclaté en Février et en Avril 1917? Et c'est bien en avril 1917 que Lénine a rédigé les "thèses d'Avril" et pris le pouvoir grace au soutine des soviets, se Trotski et de Staline?"
"Cest exact Touma mais ensuite à la mort de Lénine, la situation dans ce pays s'est dégradée. Staline est devenu un véritable tyran assassinant bon nombre de personnes lui étant opposées."
"C'est aussi un des principaux acteurs de la seconde guerre mondiale avec Churchill et Hitler. Dis tu crois que l'union soviétique peut encore être dangereuse pour nous et provoquer une guerre?"
"Franchement je n'en sais rien et arrête un peu de te poser des questions de cet ordre Touma! Tu as 9 ans, tu es un enfant pas un adulte! Cesse donc de chercher à comprendre tous ces faits historiques tu en découvriras les atrocités plus tard et maintenant va mettre la table!"
Mais... Okasan...
"Ne discute pas! Tu es curieux c'est bien mais quand tu vas trop loin il faut penser à t'arréter c'est tout." répliqua sa mère sur un ton ne souffrant aucune protestation.
Touma soupira: pourquoi sa mère ne comprenait pas sa soif de connaissances?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyael
Samouraï


Nombre de messages : 228
Age : 33
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Trois Façons   Ven 10 Aoû - 20:09

Et voila une suite sur Shin cette fois Mr. Green
Apprenti cordon bleu 1
C'est bientôt l'anniversaire de Sayoko, presque tout est prêt mais il manque l'essentiel: la gâteau. Les pâtisseries sont fermées demain ainsi que les autres magasins. Que faire? et soudain une idée lui vient à l'esprit: Pourquoi ne le préparerait pas lui même avec l'aide de sa mère ce gâteau?
Aussitôt pensé, il fonce voir sa mère.
"Okasan! pour l'anniversaire de Sayoko je voudrais faire le gâteau ;ce sera mon cadeau. Dis tu veux bien m'aider?"
"Shin, c'est très gentil de ta part d'y songer mais tu ne crois pas que tu es un peu petit?"
"je suis plus petit, j'ai 5 ans et puis tu seras là pour m'aider! Allez dis oui, dis oui... S'il te plait!"
"Bon c'est d'accord. on va lui faire un fondant au chocolat c'est ce qu'elle préfére."
"Super! T'es la plus gentille mamant du monde!"
Et 5 minutes plus tard madame Mouri prenait plaisir à regarder son fils touiller la pâte consciensement tel un professionnel. Il était tellement mignon.
Le lendemain la fête battit son plein et Shin vira doucement au rouge en entendant les félicitations sur son gâteau.
Il n'avait pas réellement crée un chef d'oeuvre, il s'était contenté de suivre la recette c'est tout.

Apprenti cordon bleu 2
Il y a des jours qui sont vraiment merveileux! Aujourd'hui toute la famille part à la plage et hors de question de manger dans un restaurant, on enméne un bento.
Shin ne sait plus où donner de la tête pour les préparatifs ; finalement il décide d'aller dans la cuisine préparer des dango et des ohagi. Tout le monde les aime en plus.
Le temps lui manque, il va falloir partir dans une demi heure mais il s'en amuse plutôt que de s'en inquiéter. S'affoler ne sert à rien et puis trente minutes c'est largement suffisant.

C'est enfin le moment de manger. Dommage l'eau était bonne.
Savourant tous les plats il s'endort devant la mer en contemplant les vagues.

Apprenti cordon bleu 3
Le jour de l'an arrive à grands pas. Bientôt il faudra partir pour le sanctuaire aller prier, tirer les mikujis et sonner les cloches pour que cette nouvelle année soit heureuse et prospère.
Mais ce n'est pas encore le moment. Il reste quelques jours avant la fête. Il en profite pour lire un livre sur les différentes recettes du monde. Les gaijins ont des goûts culinaires étonnants: les français aiment les escargots, au Maroc on consomme du tajine, des aliments qu'on appelle cachères, les plats pour fêter la fin de l'année sont très différents d'un pays à l'autre.
Perplexe il referme le bouquin et va se mettre dérrière la fenêtre pour observer la neige tomber. Pensif il se demande si ce serait une bonne idée de manger pour la nouvelle année des huitres, de la bûche de noel ou même de la dinde et des fromages tels que le cantal la fourme d'Ambert ou le valençay.
pour lui, rien ne vaut le repas traditionnel japonais surtout quand il aide sa mère à le préparer et qu'ils le mangent ensuite tous en famille.

Et vlà le travail! Je posterais les histoire sur Seiji et Shuu demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyael
Samouraï


Nombre de messages : 228
Age : 33
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Trois Façons   Dim 12 Aoû - 12:09

Konnichi wa! voilà la fin de ma petite série. Je sais je suis en retard comme à mon accoutummée mais quand il est question de travailler à longe un cheval... Là, j'oublie tout Embarassed
Ne vous attendez à rien de grandiose c'est juste sur l'enfance de nos héros ou sur le sentiment de leurs armures
L'esprit Rei 1
"Seiji? tu te sens bien?"
"Yayoi, ca va!" répéta pour la einième fois le petit blond quelque peu enervé.
Il en avait assez. Cela faisait une heure qu'il tentait de refaire correctement le kata que lui avait montré son grand père. Il croyait l'enchaînement de mouvement évident mais en fait cela réclamait une grande souplesse et une grande coordination. Attendant que sa soeur aînée parte de la salle, il jeta de rage son sabre.
"y en a marre! Pourquoi je n'y arrive pas? et que dira Oji san si ce n'est pas réussi? En plus Yayoi, elle, elle a mis seulement 20 minutes pour assimiler la technique... C'est pas juste!"
Après ce bref moment de rage, il tenta de se reconcentrer à l'aide du zazen se remémorant les enseignements de son grand père " On réussit à progresser dans le kendo qu'en étant dans l'état de "Rei" et en contenant sa volonté de combat"
Pourquoi ne pas essayer? se levant et fermant les yeux son sabre à la main il se remémorait les différentes étapes du kata distinctement. Répétant toujours les mouvements les yeux fermés il sentit une légére amélioration.
Maintenant il fallait ouvrir les yeux pour vérifier qu'il ne commettait aucune faute... il se concentra à nopuveau et réussit l'enchaînement une fois, deux fois pui encore une troisième fois... bien.
"Seiji, tu as enfin compris dans quel esprit doit on pratiquer le kendo... Je suis fier de toi."
"Arigato domo Oji sama."

L'esprit Rei 2
Les fêtes de fin d'année sont agréables mais tellement pénibles. Pourquoi doit on toujours obeir à ces rituels si longs et anciens?
et pourtant... Tout ceci transmet l'histoire de son pays, une part de lui même qu'il n'a pas le droit d'ignorer étant donné qu'il est le descendant de Masamune Date. C'est pourqoui il se plie mal gré à ces protocoles sans commettre une seule faute.
Mais ses efforts sont récompensés et il oublie rapidement tous ces mauvais moments devant la contemplation de ses cadeaux et le regard tendre de ses parents.
Bientôt ce sera l'heure de tirer un mikuji au temple et de connaitre l'avenir. Son moment préféré de la fête.

L'esprit Rei 3
Pour Seiji, l'école est une torture: il ne sera jamais accepté par les autres lui le konketsu, un batard effrayant. Mais il n'en a cure. Peu lui importe les médisances sur son compte ; Ceux crachent en direction du ciel voient ce qu'ils on craché leur revenir dessus.
Mais cette fois certains dépassent les bornes, apercevant un enfant plus jeune que lui se faire battre par les "grands" est révoltant!
indigné il se fraie un chemin jusqu'au lieu de la scène. les éléves effarés par le konketsu détalent laissant à terre la victime.
"Tu peux te lever?"
"Je crois oui, mais j'ai mal, très mal."
"Alors viens avec moi, je vais t'enmener à l'infirmerie. Quelle bande de brutes! C'est lamentable ce qu'ils on fait. la prochaine fois ne reste pas tout seul, trouve quelqu'un tu seras moins exposé au danger."
"Arigato date senpai."
Plus tard les choses ont quelque peu changé pour seiji. Il est topujours montré du doigt en tant que konketsu mais il a gagné le respect de ses camarades en manifestant l'esprit Rei.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyael
Samouraï


Nombre de messages : 228
Age : 33
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Trois Façons   Mar 21 Aoû - 18:56

Et voila la fin de ma p'tite série sur les samourais je sais j'aurais du m'y mettre plus tôt I don't want that
Mais j'ai l'intention de pouvoir continuer à me reposer avant la rentrée.

Découverte1


Les vacances sont enfin arrivées, plus de cours jusqu'au mois de septembre.
Il y a longtemps que Shû n'a pas revu toute sa famille et il entend bien en profiter.
Tous les petits groupes d'enfants et 'adultes se forment, tous vaquent à leurs occupations.
Après le dîner en famille, tous les enfants se sont rassemblés autour du grand père de Shû pour écouter des histoires sur la famille.
Et l'histoire qu'il a choisi est vraiment captivante: elle parle d'une légende tournant autour de la lutte du bien contre le mal où seraient survenues du choc des deux forces neuf armures.
Mais le plus incroyable est que l'une de ces armures est peut être une des possessions de la famille: l'armure de la terre.
Pour une histoire incroyable, c'est vraiment une histoire incroyable pense le jeune garçon de sept ans qui écoute son grand pére.

Découverte 2

Les profs ont vraiment de ces sujets incroyables! "parlez d'un trésor de famille que vous aimez beaucoup"
Shû reste perplexe puis repense aux conversations de ses grands parents.
Ils parlaient d'une armure de légende aux grands pouvoirs...
Après un bref moment d'hésitation, il empoigne son stylo et commence à rédiger son devoir sans s'arréter guidé par son imagination.
Une fois ce travail fini, il entreprend de descendre à la cave pour savoir, si ce serait là le lieu de repos de l'armure.
Après une longue aventure salissante dans la cave, il entraperçoit un coffre portant une armoirie étrange: elle représente le casque d'un samourai. Etrange.
Mais il n'a pas le temps de s'y attarder, sa mère l'appelle pour qu'il vienne l'aider au restaurant.



[center]Découverte 3


Ce rêve était vraiment étrange, il n'avait jamais fait des rêves de ce style.
Pourquoi s'était il retrouvé face à une armure orange qui semblait vouloir le recouvrir en totalité et de l'autre côté une balance pesant diverses choses avec à coté une épée?
Se rendormant quelque peu préoccupé, il tenta de glâner des renseignements dans la bibliothéque de l'école et celle de la ville mais il ne trouvait rien.
Il chercha encore un petit peu dans les vieux manuscrits que détenaient sa famille et aperçût une illustration de l'armure qu'il avait aperçu dans ses rêves!
Au moins, ce n'était vraiment pas une illusion mais malgré tout rien d'autre n'accompagnait cette illustration.
Finalement, est ce que cela n'était qu'illusion ou une réalité future dont il avait rêvé?
Il ne le savait pas vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ooka
Moine


Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Trois Façons   Mar 21 Aoû - 23:02

Mais j'ai encore laissé aucun message What the fuck ?!? pourtant j'ai tout lu Mr.Red
Bravo thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyael
Samouraï


Nombre de messages : 228
Age : 33
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Trois Façons   Mer 22 Aoû - 15:31

Merci Ooka!

Je ne sais pas encore si j'en posterai d'autres; j'ai l'impressions que les seuls que j'ai bien réalisés sont ceux consacrés à Ryo.
Peut être essaierai je d'en faire d'autres qui sait?
Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trois Façons   Aujourd'hui à 23:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Trois Façons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Figurine] Les trois blobs de la sagesse
» Trois garçons pour quatre filles...
» Oups! il m'en reste que trois !
» [Roberts, Nora] L'île des trois soeurs - Tome 1: Nell
» [Maugham, Somerset] Les trois grosses dames d'Antibes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la Légende des Samouraïs :: Les Samourais de l'Eternel :: Défis en tout genre-
Sauter vers: