Autour de la Légende des Samouraïs


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 petit oneshot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yami Flo
Samouraï


Nombre de messages : 366
Age : 28
Localisation : Maubeuge
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: petit oneshot   Dim 18 Nov - 23:34

Coucou ! Smile
Voici un petit oneshot que j'ai écrit après avoir lu la fic "20" de Random OneShot (disponible dans mes favoris sur fanfiction.net our les curieux^^)
Ce n'est pas bien long, mais j'espère que cela vous plaira.
Bonne lecture.

Armes De Choix


Certains disent que la plume est plus forte que l’épée.

Pour des guerriers comme les Mashô, qui ont combattu sur bien des champs de bataille, au péril de leur vie, survivants grâce à la force de leurs sabres, une telle prétention est risible.

Une plume ne vaut rien face à l’acier, et Naaza, Shuten et Anubis aiment le souligner.

Rajura, pour sa part, à d’autres idées.

Il sait que les mots, qu’ils soient écrits ou simplement paroles en l’air, possèdent un pouvoir redoutable. Ils peuvent sauver aussi bien que condamner à mort.

Le Gen Mashô sait de quoi les mots sont capables.

Il l’a expérimenté lui-même, aussi bien sur lui-même que sur les autres.

Il suffit de peu ; un ragot d’ivrogne dans un bar, une rumeur dans l’oreille de la bonne personne, une simple suspicion susurrée dans l’oreille d’un haut fonctionnaire ou d’un seigneur de guerre, et il y aura une ou plusieurs vies en moins en ce bas monde.

Quelques mots suffisent pour dévoiler ou fabriquer de toutes pièces un adultère, déchirant des familles, signant des arrêts de morts pour les amants ayant bafoués l’honneur du mari.

Quelques remarques bien senties au cœur d’une bataille peuvent rendre l’adversaire fou de rage et lui faire baisser sa garde, ou lui faire douter de lui-même, transformant un lion en chaton inoffensif.

Un duel ne se gagne pas qu’avec les poings, la force et la loyauté à la cause, mais aussi avec les mots bien placés. Il est parfois inutile de porter le moindre coup pour avoir déjà gagner.

Quelques traits d’encre encore fraîche sur un papier scellent un destin encore plus sûrement qu’un coup d’épée envoyé au hasard dans une mêlée de samurai. Car, après tout, un ordre d’exécution n’est jamais plus que cela.

Qui tient le pinceau ou qui tend l’oreille et sait réutiliser avec précaution ces informations contrôle le monde. Civils, samurai, nobles,…aucun n’échappe aux paroles, aux sous-entendus, aux ordres.

Les mots sont des armes redoutables. Ils donnent accès à la connaissance. Et la connaissance, et cela personne ne pourra le nier, pas même Naaza qui est loin d’être un génie des études, la connaissance est le pouvoir.

Quelque part, Rajura se demande si ce n’est pas cela qui attire Shuten et le motive à entasser toujours plus de rouleaux, sur des sujets aussi divers que variés, dans ses quartiers personnels, précieusement gardés sous clé.

Mais alors, il est la seule personne, hormis Rajura, qui considère la lecture comme quelque chose de plus important qu’un passe-temps entre deux batailles.

Oui, la plume peut s’avérer plus forte que l’épée, et Rajura est probablement la seule personne qui y croit sincèrement.

Après tout, dans tous les combats qu’il livre, et malgré son arsenal imposant, les mots restent toujours ses armes de choix.

Fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yami-samuraiflo.livejournal.com/
Eyael
Samouraï


Nombre de messages : 228
Age : 33
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: petit oneshot   Mar 20 Nov - 11:48

J'ai trouvé cette petite histoire un peu courte mais malgré tout très réaliste et cohérente. I love you
Elle refléte parfaitement rajura et ses manipulations incessantes.

Beau travail Yami flo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yami Flo
Samouraï


Nombre de messages : 366
Age : 28
Localisation : Maubeuge
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: petit oneshot   Mer 28 Nov - 0:16

Very Happy Merci Eyael, mais franchement, je n'ai aucun mérite ; comme je l'ai indiqué, j'ai juste développé un peu plus une idée trouvée dans l'histoire d'un autre.
Je dois tout de même avouer que je suis contente du résultat ; certes, c'est court, mais c'est bien le but Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yami-samuraiflo.livejournal.com/
Yami Flo
Samouraï


Nombre de messages : 366
Age : 28
Localisation : Maubeuge
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: petit oneshot   Mer 28 Nov - 1:24

Voici un autre one shot que je viens de finir d'écrire ; toujours sur les Mashô. En ce moment, ils m'inspirent plus que les héros.
Bonne lecture Very Happy
Fierté




Etre à la tête des Mashô n’est pas sans risques. Shuten l’a découvert très vite. En fait, il l’a découvert le jour même de sa nomination, en retrouvant une vipère dans ses draps. Il n’a heureusement pas été piqué, mais l’incident lui a vite fait comprendre les tenants et aboutissants de sa nomination.



Bien qu’il ait reconnu la patte de Naaza dans cette tentative de meurtre fortuite, il n’a rien pu prouver à leur maître. Naaza a échappé à la punition. Shuten a serré les dents et n’a rien dit, furieux. En revanche, il s’est délecté de la longue humiliation qu’il a infligée au Doku Mashô lors de leur première session d’entraînement suivant la tentative de meurtre.



Shuten voit l’expérience comme un souvenir plaisant. C’est tout le contraire pour le jeune homme aux cheveux verts.



La haine du Doku Mashô à son égard n’a fait que grandir depuis. Il s’en rend bien compte, mais il ne s’en soucie pas. Il est bien trop occupé à surveiller ses pas et ceux des deux autres porteurs de Yoroi. Car si Doku est le plus impulsif, il n’est pas le seul dont il faut se méfier.



Loin de là.



Tous ont un caractère différent et des approches radicalement opposées de la situation, mais tous veulent la même chose.



Naaza n’est pas un idiot, mais il n’est pas un génie pour autant. En fait, il y a dans ses yeux une lumière inquiétante, et nombreux sont ceux qui, après l’avoir entendu parlé, n’hésitent pas à le qualifier de fou. Et certes, il l’est peut-être un peu, mais il n’en est pas moins un combattant redoutable, et un assassin encore plus effroyable.



Il connaît les poisons et les remèdes, sait quand et comment les utiliser pour ne pas se faire remarquer, et n’a jamais hésité à se servir de sa science douteuse pour éliminer ceux qui représentaient pour lui un obstacle, du temps ou il était encore sous les ordres d’un Seigneur de la Guerre.



Ses camarades sont assez prudent pour ne rien accepter de sa part et tester leur nourriture sur des rongeurs avant de la goûter, mais sait-on jamais s’il ne trouvera pas un moyen de toute façon ?



Naaza est probablement celui qui a amoncelé le plus d’ennemis morts au cours des années. Pour lui, cela compte pour quelque chose, c’est même la preuve de sa valeur et de sa supériorité sur les autres lieutenants d’Arago. Shuten n’est pas digne à ses yeux de sa place et de son titre. Lui seul peut prétendre au titre de leader des Yon Mashô. Et il le leur prouvera à tous, d’une façon ou d’une autre.



Tant qu’aux deux autres…



Rajura trouve Shuten arrogant, et promu sans raison valable. Certes, Oni est fort, et alors ? La force n’est pas tout pour un guerrier. Il lui faut aussi l’intelligence et la ruse s’il compte mener à bien ses combats et remporter ses victoires. Shuten est seulement un garçon bravache et orgueilleux.



Rajura est le plus âgé et le plus intelligent dans quatre généraux, le plus réfléchit, celui qui pense toujours sur le long terme, celui qui connaît les forces et faiblesses de chacun. Il devrait être le leader. Pas ce gamin aux cheveux rouges.



Mais Shuten brille sur un champ de bataille. Il décime avec aisance les rangs ennemis, sait prendre avantage du terrain, réfléchit vite et généralement bien. Peu de blessures reçues, aucun duel perdu,…La victoire sûre et certaine, à chaque coup.



Même s’il est loin d’être d’accord avec le choix de leur maître, Rajura se surprend à comprendre ce choix, et à le respecter tout bas.



Ceci dit, il n’est pas du genre à mettre de côté ses ambitions personnelles, et comme l’araignée, il sait être patient, jusqu’à ce que ses victimes tombent dans sa toile.



Anubis est fort et droit, du moins, aussi droit que peut l’être un homme aux ordres d’un démon. Sa droiture se reflète dans sa loyauté. Il est probablement le moins susceptible de se rebeller contre un ordre, quel qu’il soit. Tout du moins, un ordre d’Arago. S’il l’ordre émane de Shuten, il le fera de mauvaise grâce, ou trouvera un moyen de l’exécuter de travers, sinon le plus tard possible.



Le Yami Mashô est aussi un être ambitieux. Il n’aime pas être cantonné dans des seconds rôles, ou être traité de façon cavalière. Il en a cependant l’habitude. Shuten est si orgueilleux et si peu disposé à partager la gloire de leurs succès communs avec les autres lieutenants d’Arago.



Le jeune homme aux cheveux bleus est aussi très observateur, bien plus que Rajura ne pourrait le penser. Plus que ses trois compagnons, il comprend la nécessité de faire front commun, ne serait-ce que sur le champ de bataille. Mais s’il le comprend, il ne l’applique pas ; pourquoi faire un effort quand celui-ci ne sera pas récompensé ?



Car s’il ne rechigne pas à la tâche, il n’aime pas faire des efforts inutiles en dehors du combat ou de l’entraînement quotidien.



Anubis est compétent, sait jauger les forces et les faiblesses, sait utiliser les moindres détails à son avantage, n’hésite pas à recourir à de basses tactiques si la fin est justifiée, sert fidèlement son empereur, et n’a jamais échoué dans ses missions. Il est digne d’être le chef, plus que ce gamin arrogant qui ne sait pas respecter ses aînés.



Oui, tous ont leurs motivations, leurs forces, leurs envies, leurs propres machinations pour parvenir à leurs fins. Et certainement, sous des circonstances différentes, chacun d’entre eux ferait un bon leader.



Le Oni Mashô le reconnaît en privé, quand il songe à certaines batailles, à certaines informations, ou n’importe lequel d’entre eux aurait pu mieux faire que lui.



Mais Shuten n’est pas prêt à leur laisser sa place. Il a sa fierté, après tout.

Fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yami-samuraiflo.livejournal.com/
Eyael
Samouraï


Nombre de messages : 228
Age : 33
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: petit oneshot   Ven 14 Déc - 23:25

J'avais posté une review sur fanfiction.net mais je le redis fierté est une grande merveille.

Ce qui serait assez sympa, c'est de voir un duel entre deux des mashos au choix. ça illustrerait vraiment l'animosité régnant entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: petit oneshot   Aujourd'hui à 21:08

Revenir en haut Aller en bas
 
petit oneshot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit dragon
» Presentation Sangohan-petit
» Petit dejeuner dans le parc
» Petit jeu pour enrichir son vocabulaire en lingala....
» Un petit 50 pour Lyon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la Légende des Samouraïs :: Les Samourais de l'Eternel :: Oeuvres d'Art-
Sauter vers: